Archives de Catégorie: Endoscopie

Surv_microbio_environnement CCLIN SUD OUEST 2016 page 1Le tant attendu guide du CCLIN Sud-Ouest concernant la surveillance microbiologique de l’environnement dans les établissements de santé vient de paraitre.

L’Association des Biohygiénistes Européens (ABE) avait déjà eu la primeur d’apercevoir  une première version du document en novembre 2015 .

Ce guide se veut avant tout être un document facile à consulter avec des liens hypertextes prévus pour une bonne navigation entre les sujets et au sein d’un même sujet.

Il s’organise autour de 5 grands chapitres dans lesquels on retrouve les 5 thématiques de contrôles microbiologiques habituellement retrouvés en hygiène hospitalière (Air : Comptage particulaire, Air : Aérobiocontamination, Prélèvements d’eaux, Prélèvements de surfaces, Prélèvements en endoscopie.).

Il rappelle les conditions de mise en place des stratégies de contrôles pour chacunes des thématiques de contrôles microbiologiques en introduisant le cadre de la démarche d’assurance qualité.

Chapitre 1 : Stratégie de la surveillance, dans lequel il aborde le principe et le mécanisme d’accréditation des laboratoires d’hygiène hospitalière organisé depuis quelques années.

Chapitre 2 : Eléments pour le cahier des clauses techniques particulières CCTP, dans lequel on y retrouve des éléments de réponses concernant la rédaction du Cahier des Clauses Techniques Particulières lorsque ces contrôles sont réalisés par un prestataire externe.

Chapitre 3 : Le prélèvement. On y retrouve l’ensemble des étapes pré-analytiques ainsi que les référentiels techniques d’échantillonnage de l’environnement pour chaque thématique de contrôles microbiologiques.

Chapitre 4 : L’analyse – méthodes et résultats: Ce chapitre expose l’ensemble des notions analytiques. Ainsi les conditions d’incubation, les milieux, les consommables, les réactifs employés  ainsi que les méthodes de lecture des résultats.

Chapitre 5 : L’interprétation des résultats : Y sont détaillés l’ensemble des valeurs émanant des normes en vigueur ou à défaut des recommandations émanant de référentiels nationaux.

La navigation hypertexte organisée sous forme de tableau par thème et par chapitre est une excellente idée.

NAVIG

 

Il intègre également des illustrations techniques afin de mieux apréhender les techniques pré-analytiques.

PICS ENDO

SUR

On y trouve un nombre important de tableaux récapitulatifs en terme de valeurs cibles

 

TABL ENDO

Ce document remet à jour la culture de contrôle de l’environnement hospitalier en reprenant toutes les nouvelles notions publiées dans les récentes normes et recommandations. Il devient le nouveau référentiel national en terme de contrôles microbiologiques de l’environnement hospitalier.

Pour télécharger le document vous pouvez vous rendre directement sur le site du CCLIN SUD OUEST rubrique Publications ou aller sur ce lien :

http://www.cclin-sudouest.com/wp-content/uploads/2015/08/Surv_microbio_environnement.pdf

 

Mise à jour le 03/05/2017

Contrôles microbiologiques en endoscopie et indicateurs

Sans titre FBH2La mode des indicateurs qualité est arrivée c’est plus que jamais une réalité.

Mais alors en quoi ça consiste ?

Un indicateur est sensé être une valeur ou une série de valeurs représentative(s) d’un système et comparé(es) à une échelle de valeurs ou d’objectifs permettant de déterminer où nous nous situons dans le but de mettre en oeuvre des actions dites « correctives ».

Mais la mode des indicateurs est plus devenue une course aux statistiques, aux chiffres quels que soient les objectifs pourvu qu’on sorte un chiffre. Ah vive la certif !!!!

Plus sérieusement, en microbiologie liée à l’endoscopie plusieurs objectifs sont à maîtriser urgemment.

  • Le nombre de prélèvements d’endoscopes de retour de réparation conformes. Cet indicateur permet de faire une évaluation du prestataire qui rend les endoscopes réparés.
  • Le nombre de prélèvement d’endoscopes en circulation conformes (en retirant les prélèvements réalisés suite à prélèvements précédents non conformes car ceux-ci sont majoritairement négatifs après une double désinfection et diluent la significativité de ce nombre dans un taux de conformité global). Cet indicateur est le plus important car c’est celui qui met en évidence le risque réel pour le patient.

La conformité globale ne satisfait que les qualiticiens peu regardants des actions menées derrières en effet celle-ci noie les chiffres dilués souvent par :

  • les résultats majoritairement conformes des prélèvements réalisés après une procédure de double nettoyage et double désinfection.
  • les résultats majoritairement conformes des prélèvements réalisés après retour de réparation.

Il est important aussi de construire un indicateur sur la qualité des eaux dont le plus important celui des eaux de rinçages. Les eaux d’alimentation de laveur-désinfecteur est un indicateur de terrain pouvant faciliter la mise en place d’actions en cas de problèmes avec l’eau de rinçage final.

D’autre indicateurs peuvent être mis en place :

  • Rapport équipe / activité endoscopique
  • La fréquence des germes retrouvés (histogrammes)
  • La pyramide des âges des endoscopes permettant d’anticiper les renouvellement (moins de 5000 actes)
  • La traçabilité (complexe est lourd indicateur …)

En substance il faut toujours construire un indicateur en regard des actions correctives qui peuvent être menées.

TJP