Archives de Catégorie: ACTUALITES DIVERSES

Surv_microbio_environnement CCLIN SUD OUEST 2016 page 1Le tant attendu guide du CCLIN Sud-Ouest concernant la surveillance microbiologique de l’environnement dans les établissements de santé vient de paraitre.

L’Association des Biohygiénistes Européens (ABE) avait déjà eu la primeur d’apercevoir  une première version du document en novembre 2015 .

Ce guide se veut avant tout être un document facile à consulter avec des liens hypertextes prévus pour une bonne navigation entre les sujets et au sein d’un même sujet.

Il s’organise autour de 5 grands chapitres dans lesquels on retrouve les 5 thématiques de contrôles microbiologiques habituellement retrouvés en hygiène hospitalière (Air : Comptage particulaire, Air : Aérobiocontamination, Prélèvements d’eaux, Prélèvements de surfaces, Prélèvements en endoscopie.).

Il rappelle les conditions de mise en place des stratégies de contrôles pour chacunes des thématiques de contrôles microbiologiques en introduisant le cadre de la démarche d’assurance qualité.

Chapitre 1 : Stratégie de la surveillance, dans lequel il aborde le principe et le mécanisme d’accréditation des laboratoires d’hygiène hospitalière organisé depuis quelques années.

Chapitre 2 : Eléments pour le cahier des clauses techniques particulières CCTP, dans lequel on y retrouve des éléments de réponses concernant la rédaction du Cahier des Clauses Techniques Particulières lorsque ces contrôles sont réalisés par un prestataire externe.

Chapitre 3 : Le prélèvement. On y retrouve l’ensemble des étapes pré-analytiques ainsi que les référentiels techniques d’échantillonnage de l’environnement pour chaque thématique de contrôles microbiologiques.

Chapitre 4 : L’analyse – méthodes et résultats: Ce chapitre expose l’ensemble des notions analytiques. Ainsi les conditions d’incubation, les milieux, les consommables, les réactifs employés  ainsi que les méthodes de lecture des résultats.

Chapitre 5 : L’interprétation des résultats : Y sont détaillés l’ensemble des valeurs émanant des normes en vigueur ou à défaut des recommandations émanant de référentiels nationaux.

La navigation hypertexte organisée sous forme de tableau par thème et par chapitre est une excellente idée.

NAVIG

 

Il intègre également des illustrations techniques afin de mieux apréhender les techniques pré-analytiques.

PICS ENDO

SUR

On y trouve un nombre important de tableaux récapitulatifs en terme de valeurs cibles

 

TABL ENDO

Ce document remet à jour la culture de contrôle de l’environnement hospitalier en reprenant toutes les nouvelles notions publiées dans les récentes normes et recommandations. Il devient le nouveau référentiel national en terme de contrôles microbiologiques de l’environnement hospitalier.

Pour télécharger le document vous pouvez vous rendre directement sur le site du CCLIN SUD OUEST rubrique Publications ou aller sur ce lien :

http://www.cclin-sudouest.com/wp-content/uploads/2015/08/Surv_microbio_environnement.pdf

 

Mise à jour le 03/05/2017

Publicités

Contrôles microbiologiques en endoscopie et indicateurs

Sans titre FBH2La mode des indicateurs qualité est arrivée c’est plus que jamais une réalité.

Mais alors en quoi ça consiste ?

Un indicateur est sensé être une valeur ou une série de valeurs représentative(s) d’un système et comparé(es) à une échelle de valeurs ou d’objectifs permettant de déterminer où nous nous situons dans le but de mettre en oeuvre des actions dites « correctives ».

Mais la mode des indicateurs est plus devenue une course aux statistiques, aux chiffres quels que soient les objectifs pourvu qu’on sorte un chiffre. Ah vive la certif !!!!

Plus sérieusement, en microbiologie liée à l’endoscopie plusieurs objectifs sont à maîtriser urgemment.

  • Le nombre de prélèvements d’endoscopes de retour de réparation conformes. Cet indicateur permet de faire une évaluation du prestataire qui rend les endoscopes réparés.
  • Le nombre de prélèvement d’endoscopes en circulation conformes (en retirant les prélèvements réalisés suite à prélèvements précédents non conformes car ceux-ci sont majoritairement négatifs après une double désinfection et diluent la significativité de ce nombre dans un taux de conformité global). Cet indicateur est le plus important car c’est celui qui met en évidence le risque réel pour le patient.

La conformité globale ne satisfait que les qualiticiens peu regardants des actions menées derrières en effet celle-ci noie les chiffres dilués souvent par :

  • les résultats majoritairement conformes des prélèvements réalisés après une procédure de double nettoyage et double désinfection.
  • les résultats majoritairement conformes des prélèvements réalisés après retour de réparation.

Il est important aussi de construire un indicateur sur la qualité des eaux dont le plus important celui des eaux de rinçages. Les eaux d’alimentation de laveur-désinfecteur est un indicateur de terrain pouvant faciliter la mise en place d’actions en cas de problèmes avec l’eau de rinçage final.

D’autre indicateurs peuvent être mis en place :

  • Rapport équipe / activité endoscopique
  • La fréquence des germes retrouvés (histogrammes)
  • La pyramide des âges des endoscopes permettant d’anticiper les renouvellement (moins de 5000 actes)
  • La traçabilité (complexe est lourd indicateur …)

En substance il faut toujours construire un indicateur en regard des actions correctives qui peuvent être menées.

TJP

Expérimentation de la transparence en matière d’hygiène dans la restauration

CARTE HYGIEN REST2Le 18 février dernier le décret « 2015-189 relatif à l’expérimentation de la mise en transparence des résultats des contrôles officiels en sécurité sanitaire des aliments dans le secteur de la restauration commerciale à Paris et Avignon » est publié mais concrètement où en sommes nous ?

« L’article 45 de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt (LAAAF) prévoit que les résultats des contrôles officiels mis en œuvre au titre de la sécurité sanitaire des aliments dans les établissements agroalimentaires, commerces de détail compris, soient rendus publics. »

Depuis le 1ier juillet, une phase expérimentale de mise en transparence des résultats des contrôles officiels dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments pour la restauration commerciale est mise en place à Paris et à Avignon.

Ces résultats sont peut être trop simplifiés, pour certains, par le biais d’une échelle de 3 valeurs Bon, Acceptable, ou A améliorer pour ne pas dire de façon politiquement incorrecte « Mauvaise ».

Ainsi 2 cartes sont publiées chacune pour une des 2 villes.

Une application smartphone permet également d’accéder à l’information par l’intermédiaire d’affiches collées sur le devantures des restaurants volontaires.

CI5VSi1WwAAkibQ

Sources officielles et législatives :

http://agriculture.gouv.fr/experimentation-de-la-mise-en-transparence-des-controles-officiels-en-restauration-commerciale-paris

Décret n° 2015-189 du 18 février 2015 relatif à l’expérimentation de la mise en transparence des résultats des contrôles officiels en sécurité sanitaire des aliments dans le secteur de la restauration commerciale à Paris et Avignon

#safeHANDS

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Hygiène des Mains du 05 mai 2015, le Forum des Biohygiénistes en soutient à l’action de l’OMS modifie sa bannière avec le marqueur de métadonnées #safeHANDS

FBHSAFEHANDS

 

 

Les liens internet de l’opération organisée par l’OMS sont diffusés aux membres du forum retrouvez les également dans cet article:

1) WHO campaign webpage: http://www.who.int/gpsc/5may/EN_PSP_GPSC1_5May_2015/en/
2) Where to post your pictures: http://www.CleanHandsSaveLives.org/safehands/
3) The safeHANDS campaign promotion clip: http://tinyurl.com/safeHANDSclip
4) The Hand Sanitizing Relay – possible Guinness World Record explanatory clip: http://tinyurl.com/HHRelay

 

http://biohygieniste.leforum.eu/t618-campagne-2015-save-lives-clean-your-hands-de-l-OMS.htm#p1301

 

 

 

Session thématique sur la nouvelle NORME NFT90-431 de novembre 2014

gouteComme chaque année l’Association des biohygiénistes Européens propose des sessions thématiques en hygiène hospitalière accessible à tous.

Ces sessions permettent aux professionnels hygiénistes, (biohygiénistes, techniciens, infirmiers, cadres et praticiens en hygiène) ainsi qu’aux autres professionnels de santé notamment en endoscopie, dialyse, pharmacie… d’assister à des interventions assurées par un professionnel. C’est aussi un moment pour échanger vos expériences et poser directement vos questions à un spécialiste.

La prochaine session aura lieu le 13 mars sur la thématique : Recherche des légionelles dans les réseaux d’eau chaude sanitaire et plus particulièrement sur la nouvelle norme NF T90-431 (novembre 2014). Elle sera animée par le Dr Christine LAWRENCE, Praticien en hygiène, Microbiologiste à l’ Hôpital Raymond Poincaré.

Cette rencontre constitue une opportunité pour poser vos questions, pour vous aider à mettre en œuvre et à valider cette technique dans les domaines pré analytiques, analytiques et post analytiques.

Pour plus information rendez-vous sur : la page internet de l’ABE

Notons les prochaines sessions :

Juin 2015 : Les contrôles microbiologiques, chimiques et endotoxiniques en dialyse.

Octobre 2015 : Actualisation des recommandations sur les contrôles environnementaux en fonction des zones à risque.

Avril / Mai 2016 : 10e Congrès biologie et hygiène hospitalière

Octobre 2016 : session de formation thématique sur les contrôles microbiologiques en hygiène hospitalière

La déclaration de guerre contre la résistance bactérienne

C’est une journée de mobilisation internationale aujourd’hui, l’ensemble des membres de l’ Alliance Contre le développement des Bactéries Multi-Résistantes (ACdeBMR) ou World Alliance Against Antibiotic Resistance » (WAAAR) dans sa version anglaise ont pour objectifs de diffuser cette déclaration du 23 juin 2014 afin de sensibiliser les hommes politiques de tous pays confondus de la position scientifique face à « l’invasion  » par les bactéries multi-résistantes aux antibiotiques.

 

Ci-dessous la déclaration en version intégrale:

 

L’augmentation du nombre de bactéries résistantes aux antibiotiques représente un danger majeur pour la santé de l’homme et des animaux. Cette augmentation très alarmante, jointe à une absence presque complète de nouveaux antibiotiques est un des problèmes de santé publique les plus graves de notre temps. Les antibiotiques sont une classe thérapeutique unique, avec un aspect sociétal, car leur usage et mésusage chez un patient, avec diffusion des bactéries devenues résistantes entre les personnes, les animaux et l’environnement, peut affecter leur efficacité chez d’autres patients. La cible des antibiotiques est les bactéries, organismes vivants qui peuvent en effet évoluer en acquérant des mécanismes de résistance très rapidement .Ces bactéries résistantes peuvent alors être transmises facilement à d’autres personnes, et du matériel génétique bactérien codant pour la résistance peut être transmis facilement entre bactéries. Des échecs liés à ces bactéries multi-résistantes, initialement limités au secteur hospitalier apparaissent maintenant dans la communauté. On estime le nombre de décès annuels liés à ces bactéries à 25.000 en Europe, et 23.000 aux USA, au minimum. Le cout de la résistance bactérienne est considérable, en raison de la diffusion de la maladie, des décès, et des soins.
Bien que la résistance aux antibiotiques soit une histoire sans fin, elle est directement liée au volume d’antibiotiques utilisés. Nous utilisons des quantités croissantes d’antibiotiques chez l’homme et les animaux, ce qui déverse ces produits dans la nature. L’impact environnemental de ce phénomène est considérable, entrainant le développement et la dissémination des gènes d’antibio-résistance.
Nous devons lutter contre ces phénomènes en adoptant des stratégies proactives comparables à celles utilisées pour les espèces en voie de disparition, dans une philosophie de développement durable. Préserver l’efficacité des antibiotiques et stabiliser l’écosystème bactérien doivent être un objectif global absolu.
Sauvegarder les antibiotiques nécessitera un effort considérable et concerté des patients et des prescripteurs pour appeler tous les responsables à assurer un accès facile à des antibiotiques efficaces. L’objectif de WAAAR est d’attirer l’attention sur l’urgence et la gravité du danger, et de coordonner un dialogue européen et international pour trouver des solutions efficaces. L’alliance, en particulier au travers de cette déclaration, est destinée à lutter pour la préservation des antibiotiques et à maintenir la pression chez les prescripteurs, les hommes et femmes politiques, les décideurs de santé publique, les économistes, les usagers du système de santé, l’industrie pharmaceutique, les agences internationales, et l’ensemble de la population. Les actions individuelles, malgré leur louable intention, sont vouées à l’échec sans un dialogue international, un sens commun du danger, et un large consensus sur les façons de procéder.

WAAAR propose les 10 actions suivantes :

1) Prise de conscience de tous les acteurs, incluant le public, de l’intensité du danger représenté par la résistance bactérienne. Coopération étroite entre les organisations internationales, politiques et/ou économiques, qui doivent prendre la tête de ce mouvement contre la résistance bactérienne.
2) Organisation dans chaque pays, idéalement par les ministères de la santé, d’un plan national de lutte contre la résistance bactérienne, financé, avec participation de tous les acteurs, en particulier les associations de consommateurs.
3) Accès permanent aux antibiotiques essentiels et de qualité, en particulier dans les pays en voie de développement.
4) Surveillance de la consommation des antibiotiques et de la résistance.
– Surveillance de la résistance bactérienne et des consommations d’antibiotiques au niveau de l’institution, de la région, et du pays (sur le modèle des « Centers for Diseases Control and Prevention »-CDC), avec statistiques comparatives (benchmarking), publiées en temps réel, ou au moins tous les 12 mois. Amélioration des capacités des laboratoires, avec centralisation technique et coordination.
5) Développement de tests diagnostiques rapides.
– Développement de nouveaux tests diagnostiques rapides et efficaces, et utilisation des tests disponibles pour traiter rapidement avec des antibiotiques ciblés, pour éviter les traitements inutiles, (en différentiant infections bactériennes et non bactériennes) et pour moduler la durée du traitement.
6) Utilisation prudente, contrôlée, et surveillée des antibiotiques (Antibiotic stewardship).
– Dans les hôpitaux, les structures de long séjour, et en ville.
– Dans l’élevage, l’agriculture, l’aquaculture et le monde vétérinaire, dans une philosophie « une seule santé ».
– Abandon des antibiotiques (systémiques et locaux) comme facteurs de croissance et utilisation exceptionnelle en prophylaxie, chez l’animal.
– Utilisation rationnelle des antibiotiques en métaphylaxie (prophylaxie si certains animaux sont malades, ou à risque élevé de l’être) et en traitement des animaux.
– Utilisation limitée, chez l’homme et l’animal, d’antibiotiques critiques pour l’homme (ex :carbapenemes).
– Elimination progressive de la vente des antibiotiques « sous le comptoir » (disponibles sans ordonnance).
7) Efforts éducationnels, et informationnels.
Programmes éducationnels dirigés vers les enfants/adolescents sur les antibiotiques, la résistance bactérienne et la prévention de l’infection (modèle: e Bug)
– Mise en place de larges campagnes d’information et de sensibilisation dirigée vers le public pour un emploi rationnel des antibiotiques.
– Programmes d’éducation pour les professionnels de santé, y compris les vétérinaires, dentistes, infirmier(è)s, pharmacien(s)s et autres écoles médicales et en formation médicale continue, sur une utilisation rationnelle des antibiotiques, comprenant les indications, les doses, et la durée de traitement. Education des éleveurs.
8) Prévention et contrôle de la transmission bactérienne.
– Efforts soutenus pour prévenir la transmission croisée des bactéries multi-résistantes , lors des soins médicaux, la production alimentaire, et l’élevage .
– Promotion internationale de l’hygiène des mains, et des mesures de contrôle de l’infection ayant démontré leur efficacité.
– Limitation de la contamination de l’eau de boisson par les BMR, de même que la contamination de l’environnement
– Utilisation des vaccins disponibles, chez l’homme et l’animal
9) Recherche fondamentale et appliquée et développement de nouveaux produits.
– Nouveaux modèles économiques pour supporter le coût de l’innovation tout en préservant les impératifs de santé publique.
– Augmentation des ressources destinées à réduire la résistance bactérienne chez l’homme et l’animal
– Facilitation de la recherche de nouveaux produits (antibiotiques et autres produits), et de vaccins, par des mécanismes de régulation permettant un développement accéléré
10) Demande auprès de l’UNESCO d’inscrire les antibiotiques au patrimoine mondial de l’humanité.

Nous vous exhortons à participer à cette croisade, dans votre domaine. Les antibiotiques, et le miracle thérapeutique qu’ils représentent, doivent être protégés. C’est une urgence absolue, et c’est notre devoir. S’il vous plait, aidez nous à agir MAINTENANT, en soutenant cette déclaration, en incitant à un meilleur usage des antibiotiques chez l’homme et l’animal, en accompagnant les actions politiques pour le soutien d’une meilleure éducation, l’organisation d’une surveillance intégrée, et le développement de la recherche.

A propos de WAAAR

WAAAR est un groupe de 700 personnes, en provenance de 55 pays différents, et représentant tous les acteurs (médecins, vétérinaires, chirurgiens, microbiologistes, infectiologues, pharmacien (nes), infirmier(e)s, biologistes de l’évolution, écologistes, environnementalistes, hommes et femmes politiques, usagers du système de santé). L’alliance est soutenue par 85 sociétés savantes, et 50 groupes professionnels divers.

Personnes soutenant la déclaration de Paris

Jacques Acar (France), Amani Alnimr (Saudi Arabia), Fatma Amer (Egypt), Massimo Antonelli (Italy),   Gérard Bapt (France), Yvana Balter (France), Yaron Bar-Lavie (Isreal), Philippe Berthelot (France), Jean Carlet (France), Yehuda Carmeli (Israel), Otto Cars (Sweden), Bernard Castan (France), Jean Daniel Chiche (France), Jon Cohen (UK), Peter Collignon (Australia), René Courcol (France), Pierre Dellamonica (France), George Dimopoulos (Greece), Ricardo Durlach (Argentina), Petra Gastemeier (Germany),), Abdul Ghafur (India), Don Goldman (USA), Thomas Gottlieb (Australia), Jennifer Grant (Canada), Susan Huang (USA), Françoise Leblanc-Jouffre (France), Joel Leroy (France), Ling Moi Lin (Singapore), Fernando Luis Lopez Cardozo (Brazil), John McGowan (USA), Jordi Mancebo (Spain), Shahen Mehtar (South Africa), Andrew Morris (USA), Babacar N’Doye (Senegal), Michael Niederman (USA), Gérard Nitenberg (France), Patrice Nordman (France), Steve Opal (USA), Jose Arthur Paiva (Portugal), Pierre Parneix (France), Trish Perl (USA), Didier Pittet (Switzerland), Jean François Pittet (USA), Garyphallia Poulakou (Greece), Céline Pulcini (France), Christain Rabaud (France), Claude Rambaud (France), Josette Raymond (France), Viviana Rodriguez (Argentina), ,Lynora Saxinger (Canada), Benoit Schlemmer (France), Sanjeev Singh (India), Jonathan Theodore (France),Gupta (UK), Cruz Cordero (Brazil), Philip Dellinger (USA), Michel Baussier (France), Xavier Lescure (France), Antoine Andremont (France), Jean-Pierre Hermet (France), Patrick Coloby (France), Dominique Peyramond (France), Jacques Gilquin (France), Andreas Voss (The Netherlands), Jan Kluytmans (The Netherlands), Peter Pronovost (USA), Jean Louis Vincent (Belgium), Ethan Rubinstein (Canada) , Vladimir Rudnov (Russia), Sophie Matheron (France) Remy Gauzit (France), Anny Poursinoff (France), Garance Upham (France), Xiao Yonghong (China), Rafael Canton (Spain), Mathias Pletz (Germany), Manuel Guzman (Venezuela), Gabriel Levy-Hara (Argentina), Jesus Rodriguez-Bano (Spain), Lindsay Grason (Australia), Chistian Chidiac (France), Alain Michel Ceretti (France), Claude Carlet (France), Philippe Thevenot (France), Bruno Housset (France), Pierre Weinbreck (France), Didier Payen de la Garanderie (France), Bruno Marchou (France), François Tremolières (France), Gilbert Mouthon (France), Michel Troadec (France), Olivier Romain (France), Robert Cohen (France), France Cazenave-Roblot (France), Marc Veilly (France), Nicolas Terzi (France), Benoit Guery (France), Dominique Valla (France), Claude Attali (France), Jean Pierre Aubert (France), Philippe Vanhems (France), Cecile Mourlan (France), Catherine Guignabert (France), Catherine Cordonnier (France), Louis Gazagne (France), Jean Brami (France), Bernard Garo (France), Thierry Calandra (Switzerland), Antonio Torres (Spain), Jos van der Meer (The Netherlands), Grant Waterer (Australia) Ibrahim Yusuf ( Nigeria), Emile Zein (Libanon), Sanjay Gupta (UK), Cruz Cordero (Brazil), Philip Dellinger (USA), Xavier Lescure (France), Antoine Andremont (France), Jean-Pierre Hermet (France), Patrick Coloby (France), Dominique Peyramond (France), Jacques Gilquin (France), Ethan Rubinstein (Canada) , Vladimir Rudnov (Russia), Sophie Matheron (France) Remy Gauzit (France), Garance Upham (France), Xiao Yonghong (China), Lindsay Grason (Australia), Claude Carlet (France), Pierre Weinbreck (France), Bruno Marchou (France), Michel Troadec (France), Louis Gazagne (France), Jean Brami (France), Bernard Garo (France), Alain Bousquet-Melou (France), Christian Brun-Buisson (France), Stephane Harbarth (Switzerland), Fabienne Tamion (France), Ian Gould (UK), Romain Carlet (France), Camille Carlet (France), André Cabié (France), Michel Dupont (France), Fernando Baquero (Spain), Serge Alfandari (France), Thierry Mayet (France), Emmanuelle Varon (France), Anne Lotthé (France), Gérard Larroussinie (France), Thierry Lavigne (France), Jean-Paul Mira (France), Françoise Ballereau (France), Marin Kollef (USA), Elisabeth Heisbourg (Austria), Hajo Grundman (The Netherlands), Paul Richman (USA), James Hughes (USA), Tim Walsh (UK), David Vaughan (USA), Pierre-François Laterre (Belgium), Jessica Minion (Canada), Tatiana Galperine (France), Jean-Luc Schmit (France), Marie-Laure Joly-Guillou (France), Jacques Birgé (France), Konrad Reinhart (Germany), Thi Anh Thu Le (Vietnam), Vincent Jarlier (France), Marces Cyrillo (Brazil), James Johnson (USA), Naima Elmdaghri (Maroc), Philippe Eggimann (Switzerland), Donald Craven USA), Agnes Riche (France), Olivier Lehiani (France), Jean-Paul Stahl (France), Alain Lepape (France),Laurent Thiriet (France), Mercedes Palomar Martinez (Spain), Alvaro Villanueva (Spain), Jean Christophe Lucet (France), Jean Yves Madec (France), Lucy Palmer (USA) Eli Perencevich (USA), Bruno Hoen (France), Daniel Floret (France), Pierre Tattevin (France), Bernard Page (France), Olivier Jonquet (France), Anne Savey (France), Fabrice Bruneel (France), Bernard Garo (France), Aidan Hollis (USA), Bertrand Guidet (France), Robert Weinstein (USA), Dominique Jean (France), Benoit Misset (France), Maité Garrouste-Orgeas (France),Hervé Lelouet (France), Jean Luc Mainardi (France), Apostolos Armaganidis (Greece), Thierry May (France), Irène Frachon (France), Bernard Chanfreau (France), Antoine Andremont (France), Fredérique Beuhorry-Sassus (France), Nicolas Terzi (France), Pascal Chavanet (France), Jacques Fabry (France), Franck Mansour-Adeoti (France), Florian Carlet (France), Badreddine Kilani (Tunisia ), Virginie Vitrat (France), Fekri Abroug (Tunisia), Keith Klugman (USA), Claude Martin (France), Marthe Than Lecompte (Switzerland), Stephen Zinner (USA), Joséphine Zoungrana ( Burkina Fasso), Jordi Rello Condomines (Spain), Christelle Miquel (France), François Angoulvant (France), Despoina Koulenti (Greece), Anahi Dreser Mansilla (Mexico ), Antonio Artigas (Spain), Jean Claude Revil (France), Jean Charles Chakarian (France), Adnida Crespin (France), Jacques Vancel (France), Jeffrey Lipman (Australia), Maryvonne Anguill (France), Alain Martinot (France), Alejandra Corso (Argentina) ,Shmuel Benenson (Israel), Corinne Alberti(France) , Pierre-Louis Druais (France), F Bergheau (France), Alexis Tabah (France), Jean Chastre (France)Josette Raymond (France), Laurent Aaron (France), Jean-Philippe Tabut (France), Eleni Giamarellou (Greece), Pierre Dellamonica (France), Dimitrios Matamis (Greece), France Borgey (France), Jean-Patrick Lajonchère (France), François Lacoin (France), Isabelle Hermes (France), Pascal Beuret (France), Martine Aupée (France), Didier Thevenin (France), Marie-Anne Barthelemy (France), Jean-Louis Hunault (France), François Philippart (France), Didier Gaillard (France), François Blot (France), Thierry Lavigne (France), Fred Tenover (USA), Paul Edelstein (USA), Phillip Tarr (USA), Amani Alnirm (   ), Stacey Klutts (USA), Catherine Dumartin (France), Philippe Thevenot (France), George Zhanel (Canada), John Chandy (USA), Sheldon Brown (USA), Scott Weissman (USA), Dimitri Drekonja (USA), Ouahid Barouti (Morocco ), Nathalie Landgraf (France), Sara Soto (France), Georg Peters (Germany), Javier Adachi ( USA ), Michael Kresken ( Germany ), MonIque Rothan-Tondeur (France), Anne-Marie Lavenaire (France), Luis Martinez Martinez (Spain), Anette Hammerum (Denmark), Carl Urban (USA   ), Elisabeth Rossines (France), Vincent Castellan (France), B Marchou (France), Joel Livartowski (France), Jacques Gaillat (France), Ludivine Chalumeau-Lemoine (France), Dan Engelhard (Israel), Francesco Flozaro ( Spain), Robert Wachter (USA), Nadezhda Zubareva (Russia), Luis Bavestrello (Chile), Alexander Friedrich (The Netherlands), Paul Anamtharajah Tambyah (Singapore), Ossama Rassla (Egypt), Li Yang Hsu (Singapore ), Marie-Cecile Ploy (France), Jeanine Wiener-Kronish (USA), John Marshall (Canada), Francisco Lopez Medrano (Spain), William Jarvis (USA), Eui-Chong Kim (South Korea), Xavier Bertrand (France), Marine Giard (France), Helena Ramos (Portugal), Ramanan Laxminarayan ( USA), Henrik Caspar Wegener (Denmark), Nordiah Jalil ( Malaysia), Joseph Hajjar (France), Pascal Pouedras (France), Manuela Caniça (Portugal), Sandra Biscardi (France), Edward Abraham ( USA), Mitsuo Kaku (Japan) Joseph Blondeau (Canada), Sara Cosgrove (USA), Gordon Bernard (USA), Rehab Elsaid (Egypt), Rehab Elsokari (Egypt), Noha Hammad (Egypt), Xiao Honghong (China) F Bergheau (France), Mohamed Salah Abassi ( Tunisia), Deogracias Kaddu-Mulindwa (Uganda), John Marshall (Canada), Marek Gniadkowski (Poland), Waleria Hryniewicz (Poland), Marie-Anne Barthelemy (France), Gabriela Echaniz (Mexico), Bernard Augereau ( France), Antonio Artigas (Spain), Luis Blanch (Spain), Joseph Thurn,(USA), Anne Arnera (France), Celia Alpuche Aranda ( Mexico), Dominique Salmon (France), Francisco Alvarez de Lerma (Spain), Jean-Yves Gauchot (France) ; Massimo Puoti (Italy), Nam Yong Lee (South Korea), Iruka Okeke (USA), Gaetan Gavazzi (France), Evangelos Giamarellos-Bourboulis( Greece), Philippe Montravers (France), Narender Saini (India), Dr VIJAYAKUMAR (India), Karine Romand (France), CarolThompson (USA) Chistopher Farmer (USA), Mitchell Levy (USA),Martin Dünser ( Austria), Haifaa Al-Mousa (Kuwait), Abeer Omar (Kuwait), Seif Al-Abri ( Oman), William Cheadle (USA),, Bernard Regnier (France), Joao Gouveia (Portugal), Ricardo Matos (Portugal), Dr Muruganathan (India), Carol Thompson (USA), Miguel Sanchez Garcia (Spain), Francisco Alvarez Lerma (Spain), EP Dellinger (USA), Manuel Cassiano-Neves (Portugal), Sandra Fournier (France), Julie Gerberding (USA), Alix Greder (France), Dr Finn (USA), John Conly (Canada), Lilian Abbo (USA), Fredecic Collot (France), Lotte Jakobsen (Denmark), Hilde Jansens (Belgium),Aburjania Nana (USA), Oladipo Aboderin (Nigeria), Fernando Gilsanz (Spain), Emilio Maseda (Spain), Cedric Bretonnière (France), William Cheadle ( USA), Enani Mushira (Saudi Arabia), Huda Bukharie ( Saudi Arabia), Charalambos Gogos (Greece), Darcy Marciniuk (Canada), David Looke (Australia), Alexander Wilmer (Belgium), Yannick Malledant (France), Mohan Gurjar (India), Davide Bastoni (Italy), Ibrahim Yacoub-Agha (France),Jan De Waele (Belgium),Thomas Bleck (USA), Frederico Bruzzi de Carvalho (Brazil), Simon Finfer (Australia), Christophe Brard (France), Sundaresan Maiylagan (Mauritius), Pradip Gupta (India), Mohamed Elghonemi (Egypt), Eleni Antoniadou (Greece), Tom Van Der Poll (The Netherlands), Eric Guaguere (France), Marie-Caude Saux (France), J Fernandez (Spain), Jose Miro (Spain), Patrick Plésiat (France), Rabiatu Umar (Nigeria), Greg Barton (UK), Mark Gilchrist (UK), Marie Matthews (UK), Dufour-Pierrat (France), Joy Mootien (France), Jose Mario Meira Teles (Brazil), Reinaldo Salomao (Brazil), Florence Gordon (France), Eric Oziol (France), Thierry Mayet (France), Frédérique Lemanach-Kergueris (France), Gwenaelle Gueroult-Locher (France), Albert Mifsud (UK), Matthew Peters (Australia), Peter Wark (Australia), Rui Moreno (Portugal), Magolia Mikaszewska-Sokolewicz (Poland), Christophe Buhot (France), Jan Vaarten (), Shanmugan Puvanendiram (Sri Lanca), Hervé Blanchard (France), Xavier Forceville (France), Cyrille Nowak (France), David Lupande (RdCongo), Oliver Dyar (UK), Van Der Mee-Marquet Nathalie (France), Guillaume Arlet (France), Anita Harel (France), Matjaz Jereb (Slovenia), Ling Moi Ling (Singapore), Janet Schoemaker (USA), Pedro Maria Olaechea (Spain), Antonio Santos Bouza (Spain), Jordi Solé Violan (Spain), Assumpta Novira (Spain), Carlos Ortiz Leyba (Spain), Annabelle Stoclin (France), Enrique Maravi (Spain), Antonio Albaya Moreno (Spain), Assumpta Rovira (Spain), Carlos Ortiz Leyba (Spain), Robert Chausset (France), Bauke Oudega (The Netherlands), Wafaa Mowafy ( Egypt), Dietmar Schneider (Germany), Jean François Rousselot (France), Remi Varin (France), Jean-Yves Gaudrot (France), Pierre-Eric Danin(france), Catherine Bruant-Rodier (France), Jean Delmont (France), Michael Quintel (Germany), Elke Muhl (Germany), Rosana Richmann (Brasil), Katrin Fjeldsted (Israel), Birgit Beger ( ), Jacinthe Foegle (France), Christian Michelet (France), Fethi Bensalem (France), Pascal Chavanet (France), Regina Hanke (Germany),Natalia Chueca (spain), Frederic Auber (France), Claire Sicluna (France), Muriel Afelin (France), Anne Fabregue (France), Janine Guaguere (France), on behalf of WAAAR (World Alliance Against Antibiotic Resistance)

 

Sociétés savantes soutenant la déclaration de Paris

The Infectious Diseases Society of America (IDSA) (John Billington,David Relman)

American Society of Microbiology (ASM) (Janet Schoemaker)

European Society of Infectious Diseases and Clinical Microbiology (ESCMID) (Gunnar Kahlmeter, Murat Akova)

American Thoracic Society (ATS)(Dr Finn, Steve Crane)

American College of Chest Physicians (ACCP)(Darcy Marciniuk)

Society of Critical Care Medicine (SCCM)(Carol Thompson)

International Society of Infectious diseases (ISID)(Jon Cohen, Keith Klugman)

International society of Chemotherapy (Ian Gould)

Pan American Society of Infectious Diseases (Luis Bavestrello)

European Society of Intensive Care Medicine (ESICM)( Jean Daniel Chiche)

European Federation of orthopedy and traumatology (Manuel Cassiano-Neves)

British Society of Antimicrobial Chemotherapy (Nicholas Brown, Laura Piddock)

Société Libanaise de Médecine Interne (SLMI)( Emile Zein)

Association Tunisienne de Réanimation (ATR) (Fekri Abroug)

Société Tunisienne de Pathologie Infectieuse (STPI)

Sociedale Paulista de Infectiologia-Brazil (Rosana Richman)

Société Belge de Microbiologie Clinique (BVIKM/SBIMC)(Camelia Rossi)

Société Marocaine de Maladies Infectieuses (SMMI),

Australasian Society for Infectious Diseases (ASID), (David Looke)

Australian Society for Antimicrobials (ASA)(Thomas Gottlieb),

Hellenic Society of Intensive Care (Antonios Mavrommatis)

Israel Society for Infectious Diseases,

Brazilian Society of Infectiology,

Sociedad Española de Medecina Intensiva ,Critica y Unidades Coronarias (SEMICYUC) ( Luis Blanch, Miguel Sanchez Garcia, Francisco Alvarez Lerma)

Sociedad Española de Enfermedades Infecciosas y Microbiologia Clinic (SEIMC)(Jose M Miro),

Sociedad Española de Enfermedades Respiratorias (SEPAR )(Pilar de Lucas)

Hellenic Society of Antimicrobial Chemotherapy (Helen Giamarellou)

Italian Society of Anesthesiology, Analgesia and Intensive Care Medicine (SIAARTI)(Massimo Antonelli)

Société Marocaine d’Hygiène Hospitalière (Ouahid Barouti)

Paul-Ehrlich-Gesellschaft für Chemotherapie e.V.(Paul-Ehrlich-Society for Chemotherapy (Achim Horauf)

Sociedad Andaluza de Enfermedades Infecciosas (SAEI)( Andalusian Infectious Diseases Society)( Jesus Gomes Mateos)

Egyptian Society for Infection Control « ESIC »( APIC/Egypt Chapter)( Ossama Rassla)

Korean Society of Clinical Microbiology ( Nam Yong Lee)

Portuguese Society of Infectious  Diseases and Clinical Microbiology (Helena Ramos)

Portuguese society of intensive care (Joao Gouveia, Ricardo Matos)

Ho Chi Minh city Infection Control Society ( Thi Anh Thu Le)

 

The Mexican Society of Infectious Diseases and Clinical Microbiology (AMIMC)( Celia Alpuche Aranada)

Indian Medical Association (Dr Saini, Dr Vijayakoumar)

Association of physicians of India (Dr Muruganathan)

Belgium Infection control society (BICS) (Hilde Jansens)

Société Française de Médecine Générale (SFMG) (Pascale Arnould)

Société Française de Chirurgie Orthopédique et traumatologique (Bernard Augereau)

Association Française de Chirurgie (Jean Pierre Arnaud)

Association Française d’Urologie (AFU) (Patrick Coloby)

Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF)(Christian Rabaud)

Société Française de Microbiologie (SFM),( René Courcol)

Société Française d’Hygiène Hospitalière (SF2H) (Philippe Berthelot)

Société Française de Santé Publique (SFSP) (Pierre Lombrail)

Société de Réanimation de Langue Française (SRLF) (Djillali Annane)

Société Française d’Anesthésie Réanimation (SFAR)( Dan Benhamou)

Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) (Alain Didier)

Fédération Française de Pneumologie (Bruno Housset)

Société Française de Greffe de Moelle (SFGM)( Ibrahim Yacoub)

Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG)( Geneviève Ruault)

Société Française de Médicine Interne (SFMI)( Loic Guillevin)

Société Française de Dermatologie (SFD)( Olivier Chosidow)

Association vétérinaire équine française (AVEF)(Jean-Yves Gauchot)

Society of Infectious diseases Singapore ( Paul Anantharaja Tambyah)

Spanish society of anesthesiology and critical care (Fernando Gilsanz, Emilio Maseda)

Surgical Infection Society (SIS) (William Cheadle)

Lebanese Association for Medical Diagnosis and Auto-Immune Diseases(Lambda) (Georges Khalil)

Saudi Society of Medical Microbiology and Infectious Diseases (Huda Bukharie)

Belgian Society of Intensive Care Medicine (SIZ)(Alexander Wilmer)

Société Nationale des Groupements Techniques Veterinaires (SNGTV) (Christophe Brard)

Association Française Vétérinaire des Animaux de Compagnie (Eric Guaguere)

Société Française de Pharmacie Clinique (SFPC)(Marie-Claude Saux, Remi Varin)

Spanish Society of Infectious Diseases and Clinical Microbiology (José Miro, Rafael Canton)

United Kingdom Clinical Pharmacy Association (UKCPA )( Mark Gilchrist, Marie Matthews)

Associação de Medicina Intensiva Brasileira (AMIB)( Jose Mario Meira Teles)

Instituto Latino-Americano de Sepsis (ILAS)( Reinaldo Salomao)

Thoracic Society of Australia and New Zeland ( Matthew Peters, Peter Wark)

British Infection Association (Albert Mifsud)

Polish Society of Anesthesiology and Intensive Care ( Magolia Mikaszewska-Sokolewicz)

Federation Vétérinaire Européenne (FVE) ( Christophe Buhot, Jan Vaarten)

Slovenian Society of Intensive Medicine ( SZIM) (Matjaz Jereb)

Asia Pacific Society of Infection Control (APSIC) (Ling Moi Lin)

Infection Control Association of Singapore (ICAS) (Ling Moi Lin)

Federation of European Microbiological Societies (Bauke Oudega)

German Interdisciplinary Association of Intensive and Emergency Medicine (Dietmar Schneider, Michael Quintel, Elke Muhl)

Association Française des Vétérinaires d’animaux de compagnie ( Jean-François Rousselot)

Société de Pathologie Exotique (Jean Delmont)

Standing committee of European Doctors (Katrin Fjeldsted, Birgit Beger)

 

Other groups or associations

 

Association Le LIEN (Madeleine Madoré)

Association Le CISS (Claude Rambaud)

Fédération des Spécialités Médicales (FSM),

Association pour la chimiothérapie anti-infectieuse (ACAI),

Observatoire National d’épidémiologie de la Resistance Bactérienne aux antibiotiques(ONERBA)(Marie-Helène Nicolas-Chanoine)

Collège National des Généralistes Enseignants (CNGE)(Pierre louis Druais)

Collège national de médecine générale (CNMG),

Fédération Française de pneumologie (FFP) (Bruno Housset)

Groupe de Pathologie Infectieuse en Pédiatrie (GPIP)( Robert Cohen)

Collège des Enseignants de Maladies Infectieuses (CMIT),(Christian Michelet)

Fédération Française d’Infectiologie (FFI),(Christian Perrone)

Institut Maurice Rapin (IMR),(Christian Brun-Buisson)

Medqual (F. Ballereau),

Antibiolor (C Rabaud),

Observatoire du Risque Infectieux en Gériatrie (ORIG),

Réseaux de surveillance des antibiotiques et des bactéries multi-résistantes du Sud Est,

Le Forum des bio-hygiénistes,

Arab Alliance for a prudent use of antimicrobials (Ar-Apua),(Fatma Amer)

Association Phagespoir (Jérome Larché)

Programme National de lutte contre l’infection nosocomiale (PRONALIN, Senegal),

Réseau International pour la Planification et l’Amélioration de la Qualité, et de la Sécurité dans Services de Santé en Afrique (RIPAQS)(Bernard Chanfreau)

Infection Prevention and Control African Network (IPCAN), (Shaheen Mehtar)

Portuguese Intersectorial Alliance for the Preservation of the Antibiotics(APAPA) (Jose Arthur Paiva)

Association des médecins coordonnateurs en EHPAD,

Association de Lutte contre les Infections Associées aux Soins (ALIAS),

Ligue Africaine des Associations pour la Sécurité des patients (LIASEP),

ESGAP working group (ESCMID)(Jordi Rello)

Association des victimes d’infection nosocomiale (ADVIN),

Comité de pilotage des réseaux de surveillance ATB et BMR Sud EST.

Hellenic Sepsis Study Group (Evangelos Giamarellos-Bourboulis)

Institut de recherche en médecine générale (IRMG)

The Canadian Antimicrobial Resistance Alliance(CARA )

The Gulf Cooperation council (GCC)(Hanan Balkhy)
Center for infection control and the APIC-Saudi chapter. (Hanan Balkhy)

Global Sepsis Aliiance (Konrad Reinhart)

The Eastern Mediterranean Regional Network for Infection Control « EMRNIC »(Ossama Rassla)

 

Egyptian Patient Safety Association « EPSA » (Ossama Rassla) .

Groupo de infecçao e sepsis (José Arthur Paiva)

CCLIN Ouest (Maryse Aupée)

International Forum for Acute Care Trialists (InFACT) (John Marshal)

Infection Control Directorate (Ministry of Health-Kuwait)

National Committee for the proper use of antimicrobials (Ministry of Health-Kuwait).

Joseph Christopher Farmer)

Austrian Antibiotic Stewardship Group (Elisabeth Heisbourg)

Doctors without borders/médecins sans frontières (Arlène Chua, Richard Murphy)

Antimicrobial Stewardship Working Group of the International Society of Chemotherapy (ISC) (Gabriel Levy Hara)

Hellenic Sepsis Study Group ( Gogos Charalambos and Evangelos Giamarelos-Bourboulis)

International Sepsis Forum (Tom Van Der Poll)

Centre National de Référence de la Résistance aux Antibiotiques (Patrick Plésiat)

Groupe Hospitalier Diaconesses Croix St Simon (Anne Fabregue)

 

Sources :

http://www.waaar.org/

http://biohygieniste.leforum.eu/portal.php#A%20LA%20UNE

Article officiel:

https://docs.google.com/file/d/0BwnwRx4DEFCEXzFhQ0NTek1RdWM/edit

 

9e Congrès de Biologie et Hygiène Hospitalière

9e-congres-42cd137Le programme du 9ème congrès de «Biologie et Hygiène Hospitalière », organisé le 08 avril prochain par l’ABE (Association des Biohygiénistes Européens) et dont le siege social est situé au Lycée Pierre-Gilles de Gennes-ENCPB à Paris 13ième, montre encore une fois que le métier progresse toujours.

Comme tous les 2 ans, ce congrès est gratuit et permet à de nombreux professionnels d’accéder à des sujets actuels en hygiène hospitalière.

16 sujets seront présentés autour de 5 thèmes :

– Surveillance et prévention des infections associées aux soins. (de 9h00 à 11h00)
– Désinfection et contrôle microbiologique des sondes endocavitaires. (de 11h00 à 14h00)
– Faut-il revoir les recommandations de la préparation de l’opéré ? ( de 14h00 à 14h45)
– Avantages de l’utilisation des tests de dépistage des BMR et BHR. (de 14h45 à 16h00)
– Table ronde sur le thème : « L’équipe opérationnelle d’hygiène : quelle formation ? » (de 16h00 à 17h00)

8 posters, seront accessibles aux moments des inter-séances sur le même espace où se trouveront les 8 exposants de sociétés venues présenter leurs nouveaux produits.

Près de 200 professionnels en hygiène de toutes fonctions (praticiens, infirmières, cadres supérieurs et biohygiénistes) sont attendus.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au jour du congrès et les organisateurs se tiennent à disposition des professionnels qui seraient intéressés pour y venir.

Pour en savoir plus et vous inscrire venez visiter la page internet du congrès depuis la page de l’Association des Biohygiénistes Européens : http://biohygieniste.leforum.eu/portal.php?pid=40#ABE

TJP

Journée Thématique de l’ABE « Endoscopie » 14 juin 2013

Vendredi 14 juin 2013, Thierry Pialleport Président de l’Association des Biohygiénistes Européens et le bureau, ont organisé une journée thématique sur l’endoscopie, dans les locaux du siège social de l’association, le lycée Pierre-Gilles De Gennes-ENCPB, 11 rue Pirandello – Paris 13.

DSCF2583

T. PIALLEPORT / Photo FBH/ABE(c) 2013

Cette journée a réuni plus de 70 professionnels venus de toute la France « Bordeaux, Saint-Nazaire, Vendée, Sables d’Olonne, Châteauroux, Versailles, Melun, Pontoise, APHP Paris » …et de spécialités diverses : « praticiens hygiénistes, cadres et infirmiers hygiénistes, biohygiénistes, personnels infirmiers et médico-techniques en endoscopie.

Après l’accueil des participants, la journée a débuté par une revue des publications et des cas concrets de contamination d’endoscopes à l’origine possible d’infections nosocomiales sporadiques ou épidémiques par Lisa Garcia, biohygiéniste au Centre Hospitalier de Chartres.

IMG_0006

L. GARCIA / Photo FBH/ABE(c) 2013

La matinée s’est poursuivie avec un rappel des conditions et des techniques de prélèvement (pré-requis, périodicité, technique de prélèvement, analyses) mais également la conduite à tenir vis-à-vis des résultats par Nicolas Arangia, biohygiéniste à l’Hôpital de Bicètre.

Imane ALAABOUCHE, biohygiéniste aux Hôpitaux universitaire Paris Centre Cochin – Broca – Hôtel Dieu, a interrogé l’auditoire sur le problème de l’utilisation des endocopes durant les gardes.

Avant la pause-déjeuner, Emilie Haverbeque Biohygiéniste au Centre Hospitalier de Valenciennes a abordé les problématiques concernant les armoires de stockage de plus en plus installés dans nos établissements.

L’après-midi a été l’occasion pour les participants de rencontrer 2 fabricants d’endoscopes (Olympus et Fujinon) autour d’ateliers pratiques consacrés à différents thèmes dont l’anatomie d’un endoscope, la réalisation pratique du prélèvement sur maquettes et un point sur le matériel et les produits nécessaires à la désinfection et d’un fabricant d’Enceinte de Stockage d’Endoscopes Thermosensibles ESET (Anios).

IMG_0017

Stand FUJINON / Photo FBH/ABE(c) 2013

Au moment de clore cette journée, l’Association des Biohygiénistes Européens (A.B.E.) a communiqué la date du 09ième Congrès « Biologie et Hygiène Hospitalière » qui aura lieu le mardi 08 avril 2014 au lycée Pierre-Gilles De Gennes-ENCPB, 11 rue Pirandello – Paris 13.

Des informations complémentaires sur ce 9ième congrès seront disponibles sur la page Internet de l’ABE dans les prochains mois.

Google fête le 161e anniversaire de Julius Richard Petri

Né le 31 mai 1852 à Barmen en Allemagne, Julius Richard Petri étudia la médecine à l’académie militaire de Kaiser-Wilhelm ainsi qu’à l’hôpital la charité à Berlin

Il devient bactériologiste et inventa la boite de Petri en 1877 en tant qu’assistant de Robert Koch.

Il mourra le 20 décembre 1921 à Zeitz en Allemagne.

A l’occasion du 161e anniversaire de sa naissance, Google a créé un Google Doodle à l’effigie de l’invention de Julius Richard Petri.

Foyer de Grippe A en Haute Savoie faut-il encore s’alarmer ?

stop-grippe-aTous les médias s’empressent encore d’inquiéter la population avec ce nouveau foyer épidémique et certains osent dors et déjà lancer des titres cataclysmiques « La Grippe A revient » …

Pour autant que chacun des scientifiques du Réseau des Groupes Régionaux d’Observation de la Grippe (GROG) le sachent, la grippe A n’a jamais complètement disparu de notre territoire … En effet il suffit de visiter le site internet http://www.grog.org/ et se diriger sur la page « situation en France » pour vite comprendre qu’elle est même majoritaire encore dans certaines régions telle que l’Ile de France …

grippe A france

Le GROG expique pour la semaine 50 une situation nationale classique:

– La fréquence des consultations pour infection respiratoire aigüe (IRA) en médecine générale et en pédiatrie poursuit sa lente progression.

– Les détections de virus grippaux A et B dans les prélèvements effectués par les vigies du Réseau des GROG deviennent plus fréquentes.

– L’épidémie de bronchiolite à VRS (virus respiratoire syncytial) du jeune enfant se poursuit mais semble atteindre son pic.

– Il ne faut plus tarder pour vacciner contre la grippe les personnes à risque et ceux qui les prennent en charge.

– Les mesures barrières (lavage des mains, aération des locaux, port du masque, mettre son coude devant sa bouche ou son nez pour tousser ou éternuer, éviter les embrassades, etc.) sont particulièrement de mise.

Pourquoi une telle médiatisation ?

Il s’agit en fait d’une épidémie localisée dans une clinique de convalescence et touchant 35 individus incluants patients et personnel. Ce type de foyer est complètement classique dans une période qui précède l’épidémie annuelle de grippe. Et c’est parce que ce foyer touche un établissement de soins qu’il a été administré à l’ensemble des individus infectés et contacts un traitement au Tamiflu(r).

Rappel:  Il est encore temps de vous vacciner… l’épidémie est attendue dans environ 15 jours. Mais sachez qu’il n’est jamais trop tard pour se vacciner contre la grippe, même en situation épidémique le bénéfice est reconnu.

Sources:

http://www.grog.org/bullhebdo_pdf/bull_grog_50-2012.pdf

http://www.radinrue.com/article7815.html