Quand les médias abordent des sujets qu’ils ne maîtrisent pas.


hygiene mainsCette fois-ci c’est à titre personnel que je publie cet article …

Après mon article en 2011 sur le thème Les médias mènent la vie dure à l’hygiène hospitalière… je ne peux m’empêcher à nouveau de réagir au discours apporté par la chroniqueuse Laurence Ostolaza. En effet, France 2 se lance sur le sujet de l’hygiène des mains en milieu communautaire le mardi 8 janvier dernier dans l’émission Télé Matin. L’idée part d’une bonne intention , le sujet demeure plutôt complet et pourtant j’attire mon attention sur l’utilisation des mots… qui est très important lorsque l’on s’adresse au grand public quand il s’agit de problème de santé publique.

Pour commencer ma critique il aurait été intéressant d’entendre un vrai médecin hygiéniste pour aborder les problématique d’hygiène des mains … Il existe de vrais spécialistes pourquoi ne pas en avoir invité un …

Ensuite plusieurs erreurs ont été dites.

Tout d’abord affirmer que le type de savon n’est pas important… Faux !!! Chaque savon n’a pas la même efficacité et surtout, il vaut mieux préférer les savons liquides que les savons sous forme de blocs où tout le monde dépose ses bactéries pour les partager avec les utilisateurs suivants …

Ensuite expliquer je cite:  « Les gels hydroalcooliques, sont utiles dans la rue quand on a rien d’autre avant de manger quelque chose, mais en revanche il ne remplace pas le lavage au savon … Pourquoi ? Parce que certains germes sont résistants à ces gels hydroalcooliques. Donc ce n’est pas la panacée » fin de citation. Grave erreur … et il faut faire attention car ce qui est valable en milieu hospitalier ne l’est pas en milieu communautaire. En milieu hospitalier certains germes sporulants tel que Clostridium spp sont effectivement résistants à l’action des solutions et gels hydroalcooliques lorsqu’ils se trouvent sous leur forme sporulée.

Dans le cas d’une prise en charge d’un patient infecté par ce type de germe on préconise au personnel soignant un lavage au savon doux pour éliminer les spores de Clostridium puis après séchage des mains de terminer par une friction hydro-alcoolique pour éliminer les autres bactéries qui sont pour la majorité d’entre elles restées sur les mains après l’utilisation du savon… Ce qu’il faut savoir, c’est que le nombre de patient infectés par Clostridium sont très minoritaires à l’hôpital ce qui est la raison pour laquelle on utilise majoritairement les solutions et gels hydroalcooliques pour une efficacité optimale.  Ces patients sont très minoritaires à l’hôpital … ils le sont encore plus en milieu communautaire … c’est donc bien une grave erreur que de dire aux gens de préférer le savon aux solutions et gels hydro-alcooliques.

La seule vraie raison qui pourrait être mis en avant dans un  défaut d’efficacité de la friction hydroalcoolique pour Mr et Mme tout le monde c’est l’utilisation des solutions hydroalcooliques et du gel avec la bonne technique (gestuelle) comme indiqué dans un de mes précédents articles de 2009 au moment de la pandémie de grippe A sur le thème L’utilité de la solution hydro-alcoolique chez monsieur, madame tout le monde.

Technique de la friction hydro-alcoolique: http://www.dailymotion.com/video/x5i6w4_visionner-la-friction-hydro-alcooli_lifestyle

Jean-Philippe TABUT.

Publicités

Publié le 11 janvier 2013, dans Campagnes médiatiques - Pubs, hygiène communautaire, manuportage, Toxi-infections alimentaires. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :