Fish-pédicure mise en garde de l’Agence de protection de la Santé britannique.


Le principe est simple, tremper ses pieds dans un aquarium rempli de poissons qui se chargent de manger les peaux mortes…

Cette pratique vient de Turquie et s’est largement développée en Asie et aux Etats-Unis et arrive tout récemment en Europe.

Face l’arrivée massive de cette pratique au Royaume Uni, l’agence de protection de la santé britanique (HPA Health Protection Agency ou Health Protection of Scotland) met en place un guide destiné à fournir des conseils fondés sur des preuves, ou des consensus d’experts, sur les risques potentiels de santé publique liés à la pratique de la fish-pédicure et les mesures pratiques qui devraient être prises pour les atténuer.

Ce document a été produit par un groupe d’experts comprenant des représentants de l’Agence de protection de la santé, Health Protection Scotland, le Laboratoire de santé et de sécurité et les autorités locales. Il a été validé par le ministère de la Santé, services sociaux et de la sécurité publique en Irlande du Nord et de Santé Publique du Pays de Galles, et a été approuvé par le Chartered Institute of Environmental Health et le Royal Institut de santé environnementale de l’Ecosse.

Le risque de transmission potentielle de germe semble bien réel. L’Agence recommande au différents centre dans lequel cette pratique a cours, de surveiller la santé de leurs clients.

On comprends rapidement les problèmes d’hygiène:

– Impossibilité de stériliser les instruments de soins qui sont des poissons vivants.

– Changement de l’eau du bac et désinfection du bac entre chaque client.

La pratique est déjà interdite dans certains états de l’Amérique du nord.

« Autre problème majeur : certains établissements, faute de Garra Rufa [le poisson turc traditionnellement utilisé], utilisent des Chin-chin Tilapia. Les propriétés exfoliantes de ces poissons sont similaires à celles de leurs cousins turcs… si ce n’est qu’ils possèdent des dents. Très vite, ils grossissent » et deviennent inutilisables.

 » Rejetés dans la nature, ces carnivores présentent un danger pour les autres espèces. Certaines études estiment que ces carpes esthéticiennes pourraient aider à traiter le psoriasis, et les salons de beauté ne manquent pas de s’en vanter. Pourtant, le ministère de la Santé interdit officiellement la publicité à vocation thérapeutique sans autorisation expresse de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).  » trouve t’on sur rue89.com

TJP

  source:

New Guidance on the Management of the Public Health Risks From Fish Pedicures  18 octobre 2011

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=2006120686&xtor=EPR-2

http://www.rue89.com/2010/07/09/la-fish-pedicure-donnez-vos-peaux-mortes-aux-poissons-157917

Publicités

Publié le 18 octobre 2011, dans hygiène communautaire. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :