La résistance aux antibiotiques depuis 30 000 ans


L’utilisation intense des antibiotiques par l’être humain ne serait qu’un simple révélateur d’une résistance non pas récente mais latente et fluctuante au fils des âges.

Des chercheurs franco-canadiens issus notamment de l’unité « Eco-Anthropologie et ethnobiologie » du CNRS et l’université McMaster ont démontré, grâce aux paléo-bactéries, que l’apparition des résistances aux antibiotiques date de bien avant l’utilisation clinique des antibiotiques.

Cela ne remet pas du tout en cause la montée puissante et progressive de l’antibio-résistance récente dû à la sur-consommation des antibiotiques. C’est en effet la sélection des souches résistantes qui renforce le phénomène de la montée de l’antibio-résistance.

« Pour déterminer si des facteurs de résistance étaient déjà là il y a des milliers d’années, VM D’Costa et coll. sont allés les rechercher dans le pergélisol (sous-sol gelé) du Pléistocène tardif. » explique Dr Jack Breuil du Journal International de Médecine (JIM). le Pléistocène débute il y a 2,588 million d’années et se termine il y a 11 430 ans. Afin d’être sûr d’avoir à faire à des bactéries de la période, les chercheurs se sont basés sur la présence, dans les prélèvements, d’ADN de mammouths, chevaux, bisons, Lagopus et même végétaux locaux, récupérés sur le territoire du Yukon, à l’Est de l’Alaska, témoins de la vie locale à cette période inter glaciale, il y a au moins 30 000 ans.

Après étude, les chercheurs ont découvert des séquences génétiques codant pour des résistances à plusieurs familles d’antibiotiques. Dr Jack Breuil (JIM) explique: « Les déterminants détectés incluaient la protéine Tet M (protéine de protection ribosomale conférant la résistance aux cyclines), des éléments de dipeptide hydrolase VanX D-Ala-D- Ala de résistance à la vancomycine, une b-lactamase Bla du groupe TEM ou une ribosome méthyltransferase Erm intervenant dans la résistance aux streptogramines B. »

TJP

Sources:

Antibiotic resistance is ancient NATURE

Des résistances aux antibiotiques… il y a 30 000 ans JIM 19/09/2011

Publicités

Publié le 29 septembre 2011, dans Actualités Scientifiques, Antibiotques / Antibiorésistance, Histoire et passé. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Ça me rappelle une publi sur la diversité microbienne et les résistances aux antibiotiques associées d’une petite île sans humain dans le pacifique. La chaleur et l’humidité maintenait une grande quantité de champignons aux sein de ce biotope, grands producteurs d’antibio. Les bactéries de cette environnement présentait donc sans surprise de multiples, nouvelles et surprenantes résistances…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :